EnglishSpainGermany

Club des droits de l'homme

Le Club des Droits de l’Homme est une association d’un genre un peu particulier, puisqu’elle a vu le jour au sein d’un établissement scolaire qui lui apporte une garantie morale ayant permis la réalisation de très nombreuses actions caritatives au cours des années précédentes.

 

Les premiers pas du Club

Cette association a vu le jour en septembre 1996, dans l’objectif de sensibiliser les élèves aux droits de l’homme et à leurs multiples violations de par le monde. Conçu comme un espace ouvert, le Club s’est donné pour mission de « s’informer afin de mieux informer les autres ».

Au départ, il s’agissait de réagir à l’actualité apportant chaque jour son lot d’injustices et de violations des droits de l’homme. Le Club a donc d’abord été – et reste – un espace de parole, où chacun peut s’exprimer sur ce qui l’a particulièrement touché.

 

Expositions et campagnes visuelles

Mais très vite, nous avons pris conscience que nos états d’âmes se devaient d’être relayés par une information la plus ample possible, à destination de l’ensemble des élèves du Collège. De très nombreuses expositions ont ainsi vu le jour, et certaines ont même été affichées dans le hall de la Mairie, dans le but de toucher le plus grand nombre. Parmi les thèmes abordés, nous nous sommes intéressés entre autres au travail forcé des enfants, au racisme, aux enfants dans la guerre, à la lutte contre la misère, aux mines anti-personnels, à la peine de mort…

Il a pourtant fallu bientôt se rendre à l’évidence que, quelle que soit la qualité des affiches réalisées par les élèves du Club, nous allions devoir marquer les esprits de façon plus « percutante ». C’est ainsi que peu à peu nous avons pris l’habitude d’investir l’ensemble des espaces  disponibles du Collège afin de mettre en œuvre de véritables campagnes visuelles sur les différents sujets que nous étions amenés à aborder au sein du Club. Ainsi, lors de la première campagne d’Handicap International contre les mines anti-personnels, nous avons peu à peu tapissé la balustrade du hall d’une multitude de  gros « points », symbolisant les hommes, les femmes et les enfants qui chaque jour, dans des pays qui ne sont plus forcément en guerre, sautent sur une mine.

 

Concours et conférences-débats

En 1998, nous avons également organisé un grand concours à l’occasion du 50ème anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme. Après avoir sensibilisé l’ensemble des élèves du Collège aux articles essentiels de la Déclaration par un jeu de devinettes interactif, nous avons permis à plus de 80 élèves volontaires de concourir sur le texte de la Déclaration. Grâce aux « sponsors » que nous avions cherché, nous avons ainsi pu récompenser la totalité des élèves inscrits.

Dans sa volonté d’informer le plus grand nombre, le Club a également organisé de nombreuses conférences-débats où plusieurs classes pouvaient rencontrer des acteurs de la défense des droits de l’homme et dialoguer avec eux. Nous avons ainsi reçu plusieurs responsables d’Amnesty International, d’Handicap International et d’autres organismes moins médiatisés.

 

Actions caritatives

Au bout de quelques années, nous avons pris conscience que nous pouvions dépasser notre objectif d’information en tentant d’apporter notre participation active à des causes qui nous semblaient justes. Nous avons donc commencé à organiser des ventes caritatives dans le but de venir en aide à différentes associations peu connues mais néanmoins très actives, comme par exemple Solidarités, Enfants réfugiés du monde, Action contre la Faim, Enfants d’Haïti… Ainsi, nous avons pu nous mobiliser et récolter  souvent de belles sommes pour les tremblements de terre au Salvador et en Inde en 2001, les inondations en Haïti en 2004, le tsunami en Asie la même année.

Mais nous avons aussi choisi d’aider, au hasard de nos rencontres, d’autres associations comme par exemple l’A.R.V.S. intervenant au sud-est de la Mauritanie : en quelques mois, fournitures scolaires, manuels, ordinateurs, chaises et tables ont été rassemblés et envoyés dans les villages de la région de Sollou. Pour « Une école au Mali », nous avons participé à une brocante et rassemblé des fonds destinés à permettre l’instauration d’une cantine dans l’ école de Tomboguina. En 2005, nous avons organisé un grand concert de Gospel qui nous a permis de scolariser deux enfants cambodgiens par l’intermédiaire de l’association « Enfants du Mékong ». Nos deux filleuls, Maléa et Pisith, sont en train d’achever leurs études secondaires et nous envoient très régulièrement de leurs nouvelles.

Et puis en 2009, nous avons choisi d’aider une école primaire située à l’est du Burkina Faso, dans la province de la Tapoa : l’école de Namponkoré.

Pour finir, nous souhaitons rappeler que cette année, 32 élèves sont inscrits au Club (un record ! ) et que de nombreux autres dont les emplois du temps ne coïncidaient pas avec notre rendez-vous hebdomadaire du vendredi y sont associés : voilà une belle réponse à ceux qui pensent que la jeunesse est blasée…

 

Le Club Droits de l’Homme réuni le 19.12.08 à la suite des ventes de bougies caritatives pour Noël. Sur la photo nous ont rejoints des élèves ne pouvant participer au Club mais qui nous ont néanmoins aidés lors de cette action :

 

Le Club Droits de l'Homme réuni en juin 2009 :